Rencontres
 












Le samedi 28 mai 2016    Besançon (25)
Échange avec Julian Mischi, auteur de "Le bourg et l'atelier"

Julian Mischi propose une présentation de son livre “Le bourg et l’atelier” suivi d’un échange sur “Mouvement social, quels débouchés?”.

Sociologue à l’Institut national de la recherche agronomique (INRA), Julian Mischi est notamment l’auteur de : “Servir la classe ouvrière. Sociabilités militantes au PCF” (PUR, 2010), “Le Communisme désarmé. Le PCF et les classes populaires depuis les années 1970” (Agone, 2014), “Le Bourg et l’Atelier. Sociologie du combat syndical” (Agone, 2016).

le samedi 28 mai à 15h30
à la fête de la section PCF de Besançon
Fort de Bregille
Besançon (25)

Le samedi 4 juin 2016    Marseille (13)
Que portent les porte-parole ? Rencontre avec Baptiste Giraud, coordinateur du n°56 de la revue Agone

Des débuts du mouvement ouvrier jusqu’aux insurrections récentes du Printemps arabe, la bureaucratisation et la délégation du pouvoir demeurent les dérives les plus importantes des mouvements sociaux. S’appuyant sur des études inédites en France et des enquêtes de terrain, Baptiste Giraud, maître de conférences en science politique à l’université Aix-Marseille II, a coordonné le numéro 56 de la revue Agone “Porte-parole, militants et mobilisations”. Un dossier éclairant sur ces risques institutionnels, souhaitant dépasser l’idée que les permanents syndicaux seraient tous des dirigeants nationaux, et montrer que l’action militante, en conservant son autonomie, peut construire un rapport de force en faveur des salariés au sein d’une entreprise.

le 4 juin 2016
à la bibliothèque l’Alcazar
58, Cours Belsunce
Marseille (13)

Avec le soutien de la Ville de Marseille.

Le mardi 7 juin 2016    Saint-Nazaire (44)
Rencontre avec Louis Oury auteur de "Les prolos"

Rencontre avec Louis Oury, auteur de “Les prolos”, en présence de Francis Combes.

“Les prolos” est un témoignage d’apprentissage comme il en existe des romans. On y suit un très jeune apprenti, issu du monde agricole des régions rurales de la Loire, pour qui le passage par la condition ouvrière est une étape dans un parcours de promotion sociale. C’est à Saint-Nazaire, dans les chantiers navals, que le chaudronnier se rapproche d’une classe ouvrière nullement enchantée, dans une progression dramatique qui culmine avec la grande grève de 1955. Le monde des Prolos, immédiatement postérieur à la reconstruction, est celui de la guerre froide, d’écarts et d’affrontements sociaux qu’on peine aujourd’hui à se représenter. C’est un monde presque entièrement disparu, qui a inspiré à Louis Oury un des classiques majeurs du témoignage ouvrier.

Né en 1933, Louis Oury est un des écrivains prolétariens de langue française majeurs de ces quarante dernières années. Après avoir été ouvrier puis ingénieur, il est devenu historien et romancier. “Les prolos” (1973, réédité aujourd’hui pour la cinquième fois) est son premier ouvrage publié.

le mardi 7 juin 2016 à 20h30
à la Maison de Quartier de Méan-Penhoet
1, rue Emile-Combes
Saint-Nazaire (44)

Le jeudi 16 juin 2016    Paris (75)
Conférence-débat avec Mustapha Belhocine, auteur de "Précaire !"

Dans le cadre du séminaire Les classes populaires aujourd’hui (2015–2016) organisé par le Centre Maurice Halbwachs

« Auto-socio-analyse d’une pratique littéraire en milieu précaire »
rencontre avec Mustapha Belhocine (travailleur social et professeur des écoles contractuel)

Discutant : Gérard Mauger (CESSP)

le 16 juin 2016 de 16h à 18h
à l’ENS Ulm (Salle 235A)
29 rue d’Ulm
Paris

Le mercredi 22 juin 2016    Dijon (21)
Rencontre avec Jérôme Berthaut, auteur de "La banlieue du 20 heures"

Plongés dans un collectif de travail régi par des logiques économiques (audience, productivité), le poids des sources légitimes et des modèles professionnels importés de l’audiovisuel commercial, les journalistes de France 2 fabriquent et perpétuent les lieux communs sur les habitants des quartiers populaires pour satisfaire dans l’urgence la commande de reportages prédéfinis par leur hiérarchie. À partir d’une enquête menée au plus près des pratiques quotidiennes des journalistes, ce livre propose une explication sociologique à la permanence des représentations réductrices véhiculées par certains contenus médiatiques.

La thèse de doctorat dont ce livre est une version remaniée a reçu le Prix de la recherche 2012 de l’Inathèque (INA).

Sociologue, maître de conférences à l’université de Bourgogne et membre du Ciméos, Jérôme Berthaut est chercheur associé au laboratoire « Migrations et société» (URMIS-CNRS). Ses recherches croisent sociologie des médias et sociologie de l’immigration.

le mercredi 22 juin 2016 à 18h
au Black Market
59, rue Berbisey
Dijon (21)

up
Réalisation : William Dodé - www.flibuste.net
Graphisme : T–D