Historien des sciences et des technologies, David F. Noble (1945-2010) travaille d’abord comme biochimiste, puis enseigne au Massachusets Institute of Technology, dont il fut renvoyé à cause de ses positions politiques. Il s’associe à Ralph Nader pour créer la National Coalition for the Universities in the Public Interest (1983), destinée à faire pression sur les administrations des universités nouant des partenariats avec l’industrie. Employé par la Smithsonian Institution (Washinghton), il est licencié après avoir organisé une exposition sur le « délire robotique ». Il émigre alors au Canada. En 1998, David Noble reçoit le prix Joe A. Callaway pour le courage civique, hommage à la lutte qu’il a menée pendant des décennies pour l’indépendance intellectuelle et contre la marchandisation de l’éducation.
couv
David Noble

Le Progrès sans le peuple

Ce que les nouvelles technologies font au travail

Collection « Contre-feux »
240 pages - 20.00 €
Paru le 13/05/2016
Réalisation : William Dodé