Sténographe puis comédienne, Irmgard Keun rencontre un très grand succès populaire avec Gilgi (1931) et La Jeune Fille en soie artificielle (1932). Exilée en 1935 après que ses livres ont été interdits et brûlés par la Gestapo, elle se rapproche de Joseph Roth et vit entre les États-Unis, la France et les Pays-Bas avant de rentrer en Allemagne sous une fausse identité. Son œuvre sera redécouverte en 1979, peu avant sa mort en 1982.
couv
Irmgard Keun

Quand je serai grande je changerai tout

Collection « Infidèles »
239 pages - 15.00 €
Paru le 14/03/2017
Réalisation : William Dodé