Oskar Panizza (1853–1921) est d’abord élevé dans la religion catholique puis, à la mort de son père (1855), sa mère huguenote obtient une dispense pour enseigner à ses enfants le culte protestant. Il devient médecin et s’intéresse de prés à la littérature et au théâtre. Associé au Groupe des Modernes, il signe critiques et articles puis fonde sa propre maison d’édition (1897). Il connait La censure, la prison (1895), et l’exil. Poèmes, récits, chansons, nouvelles, théâtre, contes fantastiques, son oeuvre est importante, et reste peu connue . On lui doit notamment Un scandale au couvent (La Différence, Collection Minos, 2002), Le Crapaud jaune et autres récits (Ludd, 1996), Histoire de lune (Circé, 1990), Psychopathia Criminalis (Ludd, 1986).
couv
Oskar Panizza

Le Concile d’amour

Une tragédie céleste en cinq actes

Collection « Manufacture de proses »
184 pages - 22.00 €
Paru le 14/11/2008
Réalisation : William Dodé