Skip to main content

À quoi bon toute cette science

1 septembre 2023|

Il faut être un auditeur fidèle et attentif des conversations scientifiques que donne notamment France Culture pour réaliser à quel degré d’ambivalence est parvenue l’intelligence rationnelle chez la plupart des chercheurs qu’on peut légitimement considérer comme les connaisseurs les plus éclairés de la physique moderne et, ce qui ne gâte rien, de la philosophie des sciences, bref, des gens qui s’efforcent d’atteindre à la plus haute conscience de leur science.

De toute évidence enthousiasmés par leurs recherches, mais remplis de circonspection, avec parfois une touche de déception devant leurs résultats, physiciennes et physiciens confessent volontiers que leur émerveillement n’a d’égal que leur perplexité ou leur ignorance relativement aux causes efficientes ou finales des phénomènes qu’ils observent. Toutes ces sommités ne cachent pas leurs hésitations quant à la « vérité » objective de leurs énoncés hypothétiques.