Skip to main content

Jean-Marc

Rouillan

Né en 1952 à Auch, Jean-Marc Rouillan a été incarcéré de 1987 à 2011 pour ses activités au sein du groupe Action directe. Auteur de près de vingt livres, il vit aujourd’hui dans le Sud-Ouest de la France.

Bibliographie complète :

Livres :

De mémoire (3). La courte saison des GARI, Toulouse 1974, Agone, [2012] 2023 
Infinitif présent, [2010] Agone, 2020
Dix ans d’Action directe. Un témoignage, 1977-1987, Agone, 2018
Je regrette, Agone, 2016 
Je hais les matins, Agone, 2015
Le Rat empoisonné
, Al Dante, 2014
Le Tricard, Al Dante, 2014
Autopsie du dehors. Carnet d’été d’un relégué sous surveillance électronique (illustrations de Marie-Claire Cordat), Al Dante, 2012 
Paul des Épinettes et moi. Sur la maladie et la mort en prison, [2002] Agone, 2010
De mémoire (2). Le deuil de l’innocence, un jour de septembre 1973 à Barcelone, Agone, 2009 
Les Viscères polychromes de la peste brune
(illustrations du peintre Dado), La Différence, 2009
Chroniques carcérales. 2004-2007, Agone, 2008
De mémoire (1). Les jours du début, un automne 1970 à Toulouse, Agone, 2007 
Le Capital humain
, L’Arganier, 2007
La Part des loups, Agone, 2005
Lettre à Jules, suivi de Voyages extraordinaires des enfants de l’Extérieur, Agone, 2004
Le Roman du Gluck
, L’Esprit frappeur, 2003
Le Prolétaire précaire (avec Nathalie Ménigon, Joëlle Aubron, Régis Schleicher), Acratie 2000.

 

Articles et entretiens :

« Mes voisins sont de drôles de types », Le Monde diplomatique, juin 2011
« Retour à Fresnes », Contre-Attaques, n° 2, 2011
« De Toulouse à Marseille », Contre-Attaques, n° 2, 2011
« Happy birthday ! », BlogAgone, septembre 2010
« Notre devoir de résistance », 2010
« L’autre Johnny », BlogAgone, décembre 2009
« La nouvelle adresse », Siné Hebdo, 9 novembre 2009, n° 66, p. 9
« J’assume totalement mon passé mais je n’incite pas à la violence » (entretien avec Michel Henry), Libération, 2 octobre 2008
L’entretien de Gilles Rof qui a permis à la justice « anti-terroriste » de renvoyer JMarc Rouillan en prison, L’Express, 1er octobre 2008
« Les révolutionnaires du bar du Vallon », BlogAgone, août 2008
« Jann-Marc Rouillan raconte sa semi-liberté » (entretien avec Gilles Lucas et Nicolas Arraitz), CQFD, 15 janvier 2008
« Questions à Jann-Marc Rouillan, écrivain semi-libéré » (entretien avec Paco), Le Mague, 2 février 2008
« Après-68 à Toulouse : les années de braises de Jean-Marc Rouillan » (entretien avec Jean-Manuel Escarnot), Libération, 19 février 2008
« Une identité anationale », Commune, décembre 2007, n° 48
« La bande à Sten », préface au livre de Sergi Rosès Cordovila
Le MIL : une histoire politique, Acratie, 2007
« On dit bien que la justice est aveugle » (avec Thierry Discepolo), Les mots sont importants, avril 2007
« Chroniques carcérales », parution mensuelle dans CQFD , 2004-2007
« Le même chantage : repentir contre libération », BlogAgone, 2007 
« Le premier matin sans elle », mars 2006 
« Le pays du dedans », BlogAgone, octobre 2005 
« Ces prisonniers qui ne cessent de payer », Le Monde diplomatique, juin 2005
« Écrire, c’est ne pas renoncer à nos rêves de bouleversement révolutionnaire » (entretien avec Thierry Discepolo), Le Monde libertaire, 4 mai 2005
« L’écriture prolétarienne. Correspondance entre Jann-Marc Rouillan et Jean Pierre Levaray », printemps 2005 (en quatre parties)
« La lettre non postée », BlogAgone, 2003
« En direct de la centrale d’Arles », BlogAgone, 2003
« De mémoire proscrite », Commune, 2002
« La “torture blanche” », BlogAgone, 2001
« Célébration du vingtième anniversaire de l’abolition de la peine de mort », BlogAgone, 2001

Jean-Marc

Rouillan

Né en 1952 à Auch, Jean-Marc Rouillan a été incarcéré de 1987 à 2011 pour ses activités au sein du groupe Action directe. Auteur de près de vingt livres, il vit aujourd’hui dans le Sud-Ouest de la France.

Bibliographie complète :

Livres :

De mémoire (3). La courte saison des GARI, Toulouse 1974, Agone, [2012] 2023 
Infinitif présent, [2010] Agone, 2020
Dix ans d’Action directe. Un témoignage, 1977-1987, Agone, 2018
Je regrette, Agone, 2016 
Je hais les matins, Agone, 2015
Le Rat empoisonné
, Al Dante, 2014
Le Tricard, Al Dante, 2014
Autopsie du dehors. Carnet d’été d’un relégué sous surveillance électronique (illustrations de Marie-Claire Cordat), Al Dante, 2012 
Paul des Épinettes et moi. Sur la maladie et la mort en prison, [2002] Agone, 2010
De mémoire (2). Le deuil de l’innocence, un jour de septembre 1973 à Barcelone, Agone, 2009 
Les Viscères polychromes de la peste brune
(illustrations du peintre Dado), La Différence, 2009
Chroniques carcérales. 2004-2007, Agone, 2008
De mémoire (1). Les jours du début, un automne 1970 à Toulouse, Agone, 2007 
Le Capital humain
, L’Arganier, 2007
La Part des loups, Agone, 2005
Lettre à Jules, suivi de Voyages extraordinaires des enfants de l’Extérieur, Agone, 2004
Le Roman du Gluck
, L’Esprit frappeur, 2003
Le Prolétaire précaire (avec Nathalie Ménigon, Joëlle Aubron, Régis Schleicher), Acratie 2000.

 

Articles et entretiens :

« Mes voisins sont de drôles de types », Le Monde diplomatique, juin 2011
« Retour à Fresnes », Contre-Attaques, n° 2, 2011
« De Toulouse à Marseille », Contre-Attaques, n° 2, 2011
« Happy birthday ! », BlogAgone, septembre 2010
« Notre devoir de résistance », 2010
« L’autre Johnny », BlogAgone, décembre 2009
« La nouvelle adresse », Siné Hebdo, 9 novembre 2009, n° 66, p. 9
« J’assume totalement mon passé mais je n’incite pas à la violence » (entretien avec Michel Henry), Libération, 2 octobre 2008
L’entretien de Gilles Rof qui a permis à la justice « anti-terroriste » de renvoyer JMarc Rouillan en prison, L’Express, 1er octobre 2008
« Les révolutionnaires du bar du Vallon », BlogAgone, août 2008
« Jann-Marc Rouillan raconte sa semi-liberté » (entretien avec Gilles Lucas et Nicolas Arraitz), CQFD, 15 janvier 2008
« Questions à Jann-Marc Rouillan, écrivain semi-libéré » (entretien avec Paco), Le Mague, 2 février 2008
« Après-68 à Toulouse : les années de braises de Jean-Marc Rouillan » (entretien avec Jean-Manuel Escarnot), Libération, 19 février 2008
« Une identité anationale », Commune, décembre 2007, n° 48
« La bande à Sten », préface au livre de Sergi Rosès Cordovila
Le MIL : une histoire politique, Acratie, 2007
« On dit bien que la justice est aveugle » (avec Thierry Discepolo), Les mots sont importants, avril 2007
« Chroniques carcérales », parution mensuelle dans CQFD , 2004-2007
« Le même chantage : repentir contre libération », BlogAgone, 2007 
« Le premier matin sans elle », mars 2006 
« Le pays du dedans », BlogAgone, octobre 2005 
« Ces prisonniers qui ne cessent de payer », Le Monde diplomatique, juin 2005
« Écrire, c’est ne pas renoncer à nos rêves de bouleversement révolutionnaire » (entretien avec Thierry Discepolo), Le Monde libertaire, 4 mai 2005
« L’écriture prolétarienne. Correspondance entre Jann-Marc Rouillan et Jean Pierre Levaray », printemps 2005 (en quatre parties)
« La lettre non postée », BlogAgone, 2003
« En direct de la centrale d’Arles », BlogAgone, 2003
« De mémoire proscrite », Commune, 2002
« La “torture blanche” », BlogAgone, 2001
« Célébration du vingtième anniversaire de l’abolition de la peine de mort », BlogAgone, 2001

LIVRE(S)

ANTICHAMBRE