couverture
Guerre nucléaire et catastrophe écologique
Entretiens avec Laray Polk

Titre original : Nuclear War and Environmental Catastrophe (Seven Stories Press, 2013)
Traduit de l’anglais par Celia Izoard

Parution : 13/03/2014
ISBN : 9782748902044
Format papier : 192 pages (19,5 x 12 cm)
15.00 € + port : 1.50 €

Commander

Lire en ligne 
Format PDF 
Format EPUB 

Accès libre

PDF 
EPUB 
Tout écologiste sérieux est sûrement d’accord pour dire que sauver les baleines ne va pas au fond du problème, et qu’occuper des plateformes pétrolières est au mieux une tactique pour attirer l’attention sur des causes plus profondes. Le mouvement écologiste doit établir les liens qui s’imposent entre justice environnementale, sociale et économique. En plus d’être ceux qui (comme d’habitude) souffrent le plus, les pauvres sont aussi souvent à l’origine des actions qui s’attaquent aux véritables racines du problème. Ainsi, lors du Sommet du peuple (Bolivie, 2010) a été rédigée une « Déclaration universelle des droits de la Terre Mère », où les peuples indigènes du monde entier s’unissent contre la quête de profits prédatrice et auto-destructrice menée par les riches. Le patronat américain a fait preuve d’une franchise admirable en annonçant publiquement qu’il organisait de gigantesques campagnes de propagande pour convaincre le public d’ignorer l’actuelle destruction de l’environnement, ce qui devient pourtant assez difficile même pour les plus aveugles.


Dans ce livre d’entretiens, Noam Chomsky se penche pour la première fois sur les menaces nucléaires et les catastrophes environnementales qui pèsent sur le monde. À travers des thèmes tels que les dangers (y compris environnementaux) de la guerre nucléaire, l’industrie des énergies renouvelables ou encore les mouvements conservateurs qui s’opposent à toute réglementation environnementale, il revient sur l’urgence de renforcer les liens entre luttes écologistes, exigences démocratiques et justice sociale.

Artiste multimédias, écrivaine et militante américaine, Laray Polk, a notamment travaillé sur les liens entre la recherche scientifique sur l’atome et les pouvoirs politiques au Texas.

Noam Chomsky

Linguiste, Noam Chomsky est professeur émérite au Massachusetts Institute of Technology (MIT, Boston). Parallèlement à sa prestigieuse carrière universitaire, il est mondialement connu pour son engagement politique et sa critique de la politique étrangère des États-Unis.

Les documentaires sur Noam Chomsky aux Mutins de Pangée : Chomsky & Cie et Chomsky et le pouvoir

Autour des interventions de Noam Chomsky en France

Les livres de Noam Chomsky chez Agone

Extrait

« C’est un fait indéniable que l’économie actuelle et future repose sur une ressource énergétique épuisable : les carburants fossiles. Selon l’entreprise BP, les réserves mondiales prouvées représentent quarante-six ans de consommation actuelle1. En 2005, sur un forage en haute mer au large de l’Angola, un porte-parole d’Exxon déclarait : « On a déjà trouvé à peu près tout le pétrole et le gaz facilement accessibles sur la planète. Il faut maintenant faire le boulot plus difficile qui est de trouver et d’exploiter des gisements sur des sites et dans des environnements de travail plus complexes. » De fait, les nouvelles frontières des hydrocarbures non conventionnels (forages en Arctique, sables bitumineux, pétrole et gaz de schiste, forages en eaux ultra-profondes dans le bassin amazonien, pétrole et gaz de réservoir compact) correspondent à des régions sensibles telles que les forêts boréales et les océans, ce qui implique des risques écologiques colossaux.

Le consensus scientifique actuel sur le changement climatique présente un autre fait : nous n’avons peut-être que quelques années pour transformer le bilan carbone collectif avant d’être confrontés à des conséquences irréversibles. Comme Christian Parenti le remarque avec justesse, « même si l’on cessait immédiatement toute émission de CO2 – c’est-à-dire si l’économie mondiale s’effondrait aujourd’hui et qu’on n’allumait plus une seule ampoule ou un seul moteur fonctionnant au pétrole –, il y a de toute façon déjà assez de CO2 dans l’atmosphère pour provoquer un réchauffement et un dérèglement climatiques significatifs, ce qui augmentera considérablement la pauvreté, la violence, la fragmentation sociale, l’exode et l’instabilité politique. Si nous n’inventons pas des moyens d’adaptation humains et justes, la barbarie l’emportera2 ».

Dans un tel contexte, vivre de façon collaborative et créative est une proposition moins radicale que pragmatique si nous voulons espérer – nous-mêmes, les générations futures et la biosphère – survivre à la guerre nucléaire et à la catastrophe écologique. »

1 John Donnelly, « Price rise and new deep-water technology opened up offshore drilling», Boston Globe, 11 décembre 2005; Mark Finley, « The oil market to 2030 – Implications for investment and policy », Economics of Energy & Environmental Policy, 2012, n°1, p. 28.

2 Christian Parenti, Tropic of Chaos : Climate Change and the New Geography of Violence, Nation Books, New York, 2011, p. 226.

(Préface de Laray Polk)

Dossier de presse
Bruno Carbonari
Toutelaculture.com, 9 juin 2014
La pensée de demain !

Noam Chomsky est linguiste et professeur émérite au MIT (Boston). Il est mondialement connu pour son engagement politique et sa critique de l’impérialisme américain. Cet ouvrage est un entretien avec l’artiste multimédia, écrivaine et militante Laray Polk. Tout est passé en revue et critiqué, des dégats du nucléaire, en passant par le réchauffement climatique, et les grandes catastrophes écologiques.

Ouvrage majeur, véritable arme de destruction massive contre les absurdités du développement humain, ce manifeste prône une écologie active s’attaquant au fond du problème. Car tout écologiste sérieux est sûrement d’accord pour dire que sauver les baleines ou occuper des plateformes pétrolière est nettement insuffisant pour inverser la tendance destructrice, et le désastre global. Ce bouquin indispensable est une charte de résistance face à la tyrannie du marché qui fait loi, face au diktat obscène du profit. Enfin, c’est un livre de combat contre les campagnes gigantesques de propagande cherchant à minimiser ou à ignorer la destruction de notre environnement. Il est temps de s’attaquer aux véritables racines de nos problèmes avant l’auto-destruction inéluctable.

Bruno Carbonari
Toutelaculture.com, 9 juin 2014
Réalisation : William Dodé