couverture
Les Pédagogies critiques
À paraître le 11/01/2019
ISBN : 9782748903850
Format papier : 128 pages (12x19)
12.00 € + port : 1.20 €

Commander

Format papier 
Lire en ligne 
Format PDF 
Format EPUB 

Accès libre

PDF 
EPUB 

Ce petit livre est au service d’une grande ambition : remettre le débat pédagogique sur de bons rails en France.

« La pédagogie critique ne doit pas être confondue avec la “pédagogie alternative”. Il ne s’agit pas, pour les éducateurs et éducatrices progressistes, de pratiquer des pédagogies seulement “alternatives”, mais bien de viser la transformation sociale globale. D’autant que, dans une large mesure, les pratiques des pédagogies alternatives s’adressent essentiellement à des enfants issus de milieux socialement privilégiés. »

En France, les pédagogies critiques sont rendues invisibles, abusivement englobées dans les pédagogies « nouvelles » ou « alternatives » dont les pratiques purement techniques sont à la mode dans les écoles de riches. Alors que partout ailleurs dans le monde, elles sont clairement distinguées des méthodes pédagogiques libérales qui réduisent l’éducation à un parcours de performance et de réussite purement personnelle, la France se singularise par un débat réduit à l’opposition simpliste entre « tradition » et « modernité » qui laisse un boulevard à l’école néolibérale. Le propos de cet ouvrage est donc de redonner toute sa place à un courant pédagogique ancien mais très vivant, et de lui rendre toute sa force de critique radicale et d’émancipation sociale, notamment pour les classes populaires. C’était la démarche des grands fondateurs Célestin Freinet et Paolo Freire ; c’est aussi celle que perpétuent et renouvellent beaucoup de pédagogues d’aujourd’hui.

Cet ouvrage collectif fait le panorama le plus complet possible des pédagogies critiques. Il remet à la première place l’essentiel : les pédagogies critiques participent d’un projet politique de remise en cause de l’ordre néo-libéral et des dominations de toutes sortes (sexistes, racistes ou de classe). Il revient aux origines et à la théorie des grands fondateurs et présente les pratiques actuelles qui s’en inspirent. Il brosse le tableau le plus large possible, à l’échelle internationale, de tous les lieux d’éducation (l’école et l’université, mais aussi l’éducation populaire). Il interroge la manière dont les pédagogies critiques peuvent contester de manière constructive l’école réduite au maintien de l’ordre républicain et s’opposer efficacement à la captation néolibérale de l’enjeu pédagogique.

Laurence De Cock

Laurence De Cock, membre du bureau du Comité de vigilance face aux usages publics de l’histoire (CVUH), est professeure d’histoire-géographie en lycée à Paris et chargée de cours en didactique de l’histoire et sociologie du curriculum à l’université Paris-Diderot. Elle a consacré une thèse en sciences de l’éducation au « fait colonial à l’école » depuis les années 1980.
Elle est notamment l’auteure, aux éditions Agone, de Comment Nicolas Sarkozy écrit l’histoire de France (2008).

Les livres de Laurence De Cock chez Agone

Irène Pereira

Irène Pereira est sociologue, philosophe et enseignante. Coprésidente de l’Institut de recherche, d’étude et de formation sur le syndicalisme et les mouvements sociaux (Iresmo), elle participe au comité de rédaction du site Grand angle libertaire.
Elle s’intéresse tout particulièrement au grand pédagogue brésilien Paulo Freire, sur lequel elle a d’ailleurs publié un livre (Paulo Freire, pédagogue des opprimé-e-s, Libertalia, 2018). Elle a récemment cofondé l’Institut bell hooks – Paulo Freire pour continuer à développer les pédagogies féministes et critiques inspirées de son œuvre.

Les livres de Irène Pereira chez Agone

Réalisation : William Dodé