couverture
Avez-vous lu Char ?

Premières éditions, Gallimard, 1946–1947, 1968, 1991
Quatrième édition revue et augmentée
Préface de Thierry Discepolo

Parution : 21/08/2017
ISBN : 9782748903232
Format papier : 348 pages (11 x 18 cm)
12.00 € + port : 1.20 €

Commander

Lire en ligne 
Format PDF 
Format EPUB 

Accès libre

PDF 
EPUB 

« Char a dit quelques-unes de nos émotions les plus profondes des années de guerre. Le refus d’abord, dès l’été 1940, de “vivre avec de tels hommes”. Au-dessus de cette espèce de fonctionnaire à demi-naturalisé, l’occupant, Char voit toujours l’inquiétant décérébré à peau d’homme. La phonétique a commandé le pli des narines et des lèvres. “_Purin d’un feu plat tendu par l’ennemi_”, crie le poète au “contentieux des massacreurs”. (ll faut avoir vu quelque ouvrier lisant la lettre par laquelle un vague homme de loi lui dit “_qu’on remet votre affaire aux mains de notre contentieux_”. On ne saura jamais ce qu’est ce contentieux, homme ou bureau, juge, avocat, greffier ? Araignée invisible dans les recoins jamais balayés des maisons de justice. Le rez-de-chaussée français de la gestapo, ce contingent de mouchards, moitié souteneurs, moitié miliciens, ces sadiques de la lettre anonyme, pour le poète, c’est le contentieux des massacreurs.) »

Paru pour la première fois en 1946, ce livre est né de la rencontre entre un poète et son lecteur. Georges Mounin (1910–1993) n’est pas encore le linguiste et spécialiste de la traduction qu’il deviendra ; René Char (1907–1988) reçoit de lui la première introduction d’une œuvre qui est loin encore du Panthéon poétique qu’elle rejoindra. En novembre 1944, Char écrit à son lecteur : « Chacune de vos explications sonne une étoile et tout le ciel carillonne. Je me rends complètement à vos raisons. » Dans cette réédition qui rassemble tous les textes que lui a consacrés Mounin, ce livre témoigne d’un demi-siècle de « compagnie quotidienne » avec la poésie de Char.

Georges Mounin

Linguiste, Louis Leboucher, dit « Georges Mounin » (1910–1993), fut aussi militant communiste et résistant. Lorsqu’en 1963 il entre à l’Université d’Aix-en-Provence, il est déjà l’auteur de plusieurs centaines d’articles dans des revues aussi variées que Les Cahiers du contre-enseignement prolétarien, Les Lettres françaises et La vie ouvrière. Son travail de critique de poésie débute en 1946 avec Avez-vous lu René Char ? (Gallimard).

Les livres de Georges Mounin chez Agone

Dossier de presse
10 juin 2018
Sur les ondes

France Inter, Natalie Dessay invitée de l’émission « Remèdes à la mélancolie » évoque Avez-vous lu Char ?
À la 35e minute :
www.franceinter.fr/emissions/remede-a-la-melancolie/remede-a-la-melancolie-10-juin-2018

10 juin 2018
Réalisation : William Dodé