Skip to main content
ISBN : 9782748903256
pages
Format Papier : 11 X 17 cm
Date de parution : 14 Mar, 2017

Quand je serai grande je changerai tout

Littératures

Format Papier(15,00€)
Format Papier(15,00€)
Format ePub(10,99€)
Format ePub(10,99€)

La bourgeoisie allemande réactionnaire de 1918 vue par une petite fille unanimement décrétée infréquentable.

« Les filles sont de sexe féminin. J'ai appris en sciences naturelles que tous les animaux sont féminins quand ils produisent des choses de valeur. Quand ils sont féminins, ils peuvent avoir des petits, donner du lait et pondre des oeufs. Les coqs sont masculins et peuvent juste être de toutes les couleurs, faire cocorico et abîmer les plumes des poules avec une grande brutalité. D'ailleurs, tout va en fait bien mieux chez les animaux. Si je pouvais pondre des oeufs, tout le monde se disputerait ma personne, je pourrais nourrir ma famille et nous n'aurions plus besoin d'argent. »

Dans l'Allemagne de 1918, une petite fille écrit à l'empereur qu'il ferait mieux d'abdiquer, force son père à lancer une bombe à eau sur une voisine moralisatrice, tente de transmettre la scarlatine à un soldat pour lui éviter le front… et s'offusque qu'en plus d'être bornés et ennuyeux, les petits bourgeois réactionnaires qui l'entourent cherchent encore à la punir. Avec une absence totale de sens de la nuance, cette jeune narratrice sape efficacement les bases idéologiques de l'Allemagne nazie et présente l'humanisme comme une conviction relevant d'un bon sens élémentaire.

Antichambre

Rencontres