format PDF
Accès libre

Aujourd’hui comme hier, le sort réservé aux femmes dans la société et en particulier dans le monde du travail nécessite une double analyse, de genre et de classe. Si trop souvent les féministes ont failli à cet impératif, beaucoup de révolutionnaires, socialistes ou anarchistes, l’ont aussi négligé, voire dénigré. Pourtant, la lutte des sexes demeure un facteur invariable de la lutte des classes, et inversement. Béatrice Vincent

> vous souhaitez vous abonner à la revue Agone

  • Extrait