Agone se propose de ménager un espace d’écriture échappant au cercle sans vertus de la légitimité. Cet espace sera soumis aux exigences d’une pensée qui tente de se soustraire aux habitudes de référence et de déférence, de localisation et de reconnaissance, habitudes qui font que la parole consacrée rapporte plus souvent qu’elle ne coûte.

> vous souhaitez vous abonner à la revue Agone

  • Extrait