Le brassage continu de l’or noir et de « l’argent noir », du pétrole offshore (au large) et des capitaux offshore (dans les paradis fiscaux), des spéculations inavouables sur le pétrole, la dette et les fournitures de guerre, dessinent un paysage où criminalités économique et politique entrent en synergie. Il devient évident que les acteurs les plus conscients participent à un « groupe criminel organisé ». Ils n’ont pas conscience, en revanche, que peut leur être collée cette étiquette, car ils évoluent depuis trop longtemps dans les espaces sans loi, les no man’s land déshumanisants d’une mondialisation dérégulée, avec la quasi-assurance de l’impunité. Les ouvrages sur le pétrole, la dette, les trafics d’armes, les guerres au Congo-Brazzaville et en Angola, avec leurs cortèges d’horreurs et de destructions, ne manquent pas. Il manquait de tisser ensemble ces divers éléments.
C’est l’objet de ce « Dossier noir ».

> La collection des “Dossiers noirs”, en coédition avec l’association Survie_ est issue d’une collaboration avec _Agir ici (un collectif ayant rejoint la confédération internationale _Oxfam France_)

  • Revue de presse
  • Lecture en ligne
  • Extrait