couverture
Martial, la rage de l’humilié
Parution : 16/02/2018
ISBN : 9782748903607
Format papier : 368 pages (12 x 21 cm)
23.00 € + port : 2.30 €

Format numérique
17.99 €

Commander

Lire en ligne 
Format PDF 

Accès libre

PDF 
EPUB 

« Martial est un métis au visage brun dont le père est martiniquais. Il est gay, et se lie parfois à des Blancs aisés pour de l’argent et du rêve. En 1992, à 24 ans, il apprend qu’il est contaminé par le virus du sida. Je venais de faire sa connaissance peu avant. Il meurt en 2010, à 42 ans. Selon les médecins, c’est le sida qui l’a emporté. Mais est-ce là une explication suffisante ? Sous l’attrait qu’il exerçait, enjoué ou songeur, pouvaient surgir de la rage et l’envie de tuer. Les liens ordinaires sombraient. Type odieux ou mal dans sa peau, individu immature, schizophrène étaient des termes employés, “rebut de la société”, disait-il de lui. »

Peut-on mener une sociologie de la folie ou de la colère ? En utilisant comme source principale les cahiers rédigés pendant des années par Martial et les moments partagés avec lui, le sociologue Daniel Bizeul rend compte de l’homme qu’il a aimé. À travers la vie reconstituée de Martial, Il est question des indésirables, ces parcelles d’humanité qui vivent de combines et d’aides sociales et sont rebelles à toute autorité.

Daniel Bizeul

Daniel Bizeul est membre du Cresppa-CSU (CNRS-Paris 8-Paris Nanterre). Il a notamment publié Avec ceux du FN. Un sociologue au Front national (La Découverte, 2003), et de nombreux textes sur la réflexivité dans l’enquête sociologique.

Les livres de Daniel Bizeul chez Agone

Sommaire

1. L’autre, inquiétant et si proche
- Rendre visibles des violences devenues ordinaires
- Une rencontre sur fond de sida et de mort annoncée
- L’enquête et l’écriture comme lieux d’existence
- Un homme qui fait figure de sale type
- Une ligne narrative sous-tendue par le principe de causalité

2. Des crises entre rage sociale et folie
- Récit d’un dérèglement du lien au monde et aux autres
- Sous les liens inégalitaires, des trajectoires pré-accordées
- Sentiment d’inutilité et rabaissements de la part des proches
- Des critiques déstabilisantes venues des frères aînés
- Un homme maltraitant avec ses compagnes
- La rage, telle une arme face au mépris de race et de classe
- Un rejet affirmé des chefs et des autorités
- Folie ou déviance de droit commun ?

3. Un lien au monde affecté par la violence du père
- Peut-on atteindre la cause originelle d’une vie malheureuse ?
- Des récits de viols en place de quoi ?
- Né par accident, ou la conviction d’une mise à l’écart initiale
- Un adolescent révolté qui rêve de tuer son père
- Les étapes de l’affrontement au père reconstituées par l’enquête
- Une image de soi perturbée par la désignation raciale
- Des liens amoureux influencés par l’ordre socio-racial

4. L’appel à Dieu contre les malheurs et l’injustice
- La vision d’un monde régi par les forces du Bien et du Mal
- Des péripéties amoureuses vécues sur le mode de l’inspiration divine
- Des croyances adoptées au fur et à mesure des rencontres
- Un épisode de soumission à un groupe islamique
- La hantise de la malveillance reprise de l’enfance en Martinique
- Rastaman, un combat contre l’emprise coloniale

5. La mort physique, au terme de la mort sociale
- La vie chaotique et le sentiment de fatalité
- La défection des liens primordiaux
- L’hôpital, lieu d’écrasement social et statutaire
- Dépossédé de soi entre les mains des vivants

6. Condition charnelle, condition sociale
Rencontre avec Daniel Bizeul : « Martial, la rage de l'humilié »
Le samedi 9 juin 2018    Angers (49)
Rencontre avec Daniel Bizeul : « Martial, la rage de l'humilié »
Le samedi 17 mars 2018    Paris (75)
Réalisation : William Dodé