couverture
Le Chevalier du Temple
Trilogie d’Arn le templier - tome II

Titre original : Tempelriddaren
Traduit du suédois par Maurice Étienne

Parution : 12/10/2007
ISBN : 9782748900767
Format papier : 480 pages (12 x 21 cm)
25.00 € + port : 2.50 €

Commander

Lire en ligne 
Format PDF 
Format EPUB 

Accès libre

PDF 
EPUB 

De la bataille de Montgisard (1177) au massacre de Saint-Jean d’Acre (1191), cette épopée historique nous invite à porter un autre regard sur les croisades.
Moine-soldat en Terre sainte, Arn de Gothia lutte néanmoins pour la cohabitation pacifique et le respect de la liberté de culte. Son itinéraire croisera celui de Saladin, qui unifie le monde arabe pour la reconquête de Jérusalem et des territoires occupés par les Francs.

Œuvre historique et épopée humaniste, cette trilogie est un véritable hymne à la tolérance tout en nous proposant une réflexion sur notre époque, notamment sur les rapports qu’entretiennent culture matérielle et culture spirituelle, les pièges de la politique prétendument pragmatique et les avantages de la mixité culturelle._

Jan Guillou

Le journaliste et romancier Jan Guillou est né en 1944 à Södertälje, en Suède. Très jeune, il est placé par sa mère dans une institution scolaire particulièrement violente. Expérience dont il tirera un roman autobiographique, La Fabrique de violence. Quelques années plus tard, en 1973, il enquête sur les activités d’un bureau de renseignement pratiquant le fichage de citoyens suédois au profit de la CIA. Suite à ces révélations, il sera condamné pour espionnage à dix mois de prison. Jan Guillou est également l’auteur d’une quarantaine d’ouvrages (traduits en une vingtaine de langues), parmi lesquels une série de romans d’espionnage, Coq rouge, et la trilogie d’Arn le Templier qui ont connu un immense succès populaire en Suède.

Les livres de Jan Guillou chez Agone

L’homme que tu vois, maître, c’est al-Ghouti. Dieu l’a envoyé pour nous punir de nos péchés. Ce diable à la croix vermeille est l’émir des chevaliers du Temple à Gaza.
— Al-Ghouti, al-Ghouti, marmonna Saladin pensivement. Je désire le rencontrer. »
Ils attendirent donc. Parvenu à leur hauteur, le templier leva les yeux et arrêta son cheval.
« Au nom du Dieu miséricordieux, je ne cherche pas à me battre contre vous. Méditez les paroles de votre livre saint, ces mots que le Prophète lui-même – la paix soit avec lui – a proférés : “Ne tuez point l’homme, car Dieu vous l’a défendu, sauf pour une juste cause.” Ni vous ni moi n’avons de juste cause, car nous avons conclu une trêve. »
Il était parfaitement conscient de l’impression qu’il venait de produire en s’adressant à ses ennemis dans la langue sacrée du Coran. Et Saladin comprit qu’il devait réagir vite s’il voulait rester maître de la situation.

Dossier de presse
Nathalie Dray
Télérama n°3098, 30 mai - 5 juin 2009
Paul
La Feuille Charbinoise, 14/04/2008
François Lestavel
Paris Match, 20/12/2007
Arn, chevalier du Temple

Téléfilm de Peter Flinth (Arm, Tempelriddaren, GB/Suède/Danemark, 2007). 140 mn. Inédit. VF. Avec Joakim Nätterqvist, Sofia Helin, Stellan Skarsgard, Bibi Andersson et Vincent Perez.

Il y a un peu du roi Arthur et de Lancelot du Lac dans le destin de ce héros de la littérature scandinave qui serait à l’origine de l’unification du royaume de Suède. Elevé loin des siens par des moines cisterciens qui lui transmettent la foi envers le Tout-Puissant, l’humanisme et le langage des armes mis au service de causes justes, le jeune Arn Magnusson, devenu chevalier du Temple, doit partir en croisade sur les rives du Jourdain. Il laisse derrière lui son amante, Cécilia, condamnée à prendre le voile pour avoir conçu un enfant hors mariage. Vingt ans plus tard, après la débâcle des croisés en Terre sainte, c’est un homme rompu au combat, mais loyal et tolérant, qui revient dans une Suède déchirée par les querelles claniques…

Adaptée du best-seller en trois volumes de Jan Guillou1, cette mini-série de Peter Flinth recycle à peu près tous les codes de la fresque historique : des scènes de bataille spectaculaires et crues, filmées en plans larges, que souligne une bande-son saturée, un héros à l’esprit chevaleresque, rongé par une faute originelle, un savant dosage d’épopée et d’amours contrariées qui font le miel des grands récits des origines. Dans le genre, c’est plutôt efficace — et l’on ne doute pas que cette fiction, primée en Suède, aura ses aficionados — mais hélas sans la moindre originalité.

1 Le Chemin de Jerusalem, Le Chevalier du Temple et Le Royaume au bout du chemin (éd. Agone).

Nathalie Dray
Télérama n°3098, 30 mai - 5 juin 2009
Les tribulations d'un Templier suédois en Palestine
> Lire le texte en ligne
Paul
La Feuille Charbinoise, 14/04/2008
Les Aventures d'un Templier
Si vous ne croyez pas que le monde est divisé en deux axes, celui du Bien, occidental et chrétien, et celui du Mal, musulman et terroriste, alors les aventures d’Arn le templier sont pour vous. Ce moine cistercien se rend en Terre sainte pour expier une faute et défendre Jérusalem. Mais il prend peu à peu conscience que son ennemi, Saladin, n’est pas le monstre qu’on décrit. Tous les ingrédients d’un grand roman d’aventures sont réunis : combats, trahisons, amour. Mais le vrai thème, c’est l’intolérance. Les croisés sont des intrigants qui ne respectent jamais la parole donnée. Et le légendaire Richard Cœur de Lion pourrait être aujourd’hui convoqué devant le Tribunal pénal international pour répondre du massacre de Saint-Jean d’Acre. La subtile trilogie sur les croisades de Jan Guillou a fédéré en Suède 5 millions de fidèles, dans un pays de seulement 9 millions d’habitants. Avec ce passionnant volume 2 - qui peut se lire indépendamment -, il est possible que notre royaume ne résiste plus longtemps à ses assauts littéraires.
François Lestavel
Paris Match, 20/12/2007
Réalisation : William Dodé