couverture
Agone 1
« L’Écriture raisonnée »
Parution : 01/09/1990
ISBN : 2910846XXX
Format papier : 88 pages (15 x 21 cm)

Épuisé

Commander

Format papier 
Lire en ligne 
Format PDF 
Format EPUB 

Accès libre

PDF 
EPUB 

Agone se propose de ménager un espace d’écriture échappant au cercle sans vertus de la légitimité. Cet espace sera soumis aux exigences d’une pensée qui tente de se soustraire aux habitudes de référence et de déférence, de localisation et de reconnaissance, habitudes qui font que la parole consacrée rapporte plus souvent qu’elle ne coûte.

> vous souhaitez vous abonner à la revue Agone

Sommaire

Avertissements, Ph. Boissinot, S. Dentin, T. Discepolo, O. Salazar-Ferrer, J. Vialle

Monologue en forme de dialogue, Thierry Discepolo
Une façon de mise en scène d’un dialogue imaginaire entre les parts exagérément cyniques et naïves d’un être rationnel : une part perdue dissoute dans les références exotiques ; l’autre part perdue figée dans la déférence officielle.

La Maison brûlée. Document et écriture archéologique, Philippe Boissinot
Toute la question pour le lecteur de textes historiques est de retrouver à chaque instant, dans le récit qu’on lui fait des événements, les traces d’une relation aux documents (ou aux traces), qui lui permettraient de s’assurer de ce qu’on lui raconte.

Écriture et partage de la raison. Objectivisme et relativisme en sociologie, Jacques Vialle
Dans le rapport spécifique aux sciences historiques, qui lie indissociablement théorie du récit et théorie de la connaissance, il s’agit de retrouver cette disjonction entre lecteur et auteur qui affecte le récit scientifique des activités humaines.

Palimpseste 9732, David Sochaba
Une façon exagérée de savantissime reconstitution anticipée, conçue pour résoudre sans faille l’incompréhension de brimborions.

MARGINALIA

Sur La Sagesse grecque de Giorgio Colli, Olivier Salazar-Ferrer
Giorgio Colli ne cherche pas à restituer une collection de fragments, mais la trace cohérente du désir de connaissance philosophique tel qu’il émerge peu à peu à travers la mythologie des grandes figures de la connaissance que sont Dionysos et Apollon, Orphée et Musée, les Hyperboréens et Énigme.

Réalisation : William Dodé