couverture
Agone 65
Sous le talent : la classe, le genre, la race
Coordonnée par Marie Buscatto, Marine Cordier & Joël Laillier
À paraître le 20/11/2020
ISBN : 9782748904345
Format papier : 204 pages (15 x 21)
20.00 €

Commander

Format papier 
Lire en ligne 
Format PDF 
Format EPUB 

Accès libre

PDF 
EPUB 
Le paradoxe des écoles d’art est de se présenter comme des lieux d’apprentissage de ce qui ne s’apprend pas, puisque le talent est ce que l’on possède à titre personnel. Pourtant, l’accès à la formation artistique est aujourd’hui un élément clé dans la construction des trajectoires professionnelles artistiques.
La vision courante de ces écoles est qu’elles se contentent de faire éclore les talents qu’elles repèrent. Prenant le contre-pied de cette conception individuelle de la réussite, ce volume montre que les critères de classe, de genre ou de race sont décisifs à l’entrée des formations comme au fil de la scolarité. On y voit comment l’école d’art participe à la construction de ces inégalités qui se répercutent ensuite en profondeur dans les univers artistiques eux-mêmes.

Au sommaire. Dossier : « La fabrique des inégalités au cœur des formations artistiques », par Marie Buscatto, Marine Cordier et Joël Laillier — « L’école de danse de l’Opéra de Paris », par Joël Laillier — « Les formations de musique classique au Royaume-Uni », par Anna Bull — « L’École nationale de la photographie », par Véra Léon — « Socio-histoire des formations artistiques du xviiie au xxe siècle », par Séverine Sofio — « L’entrée aux Beaux-Arts », par Mathilde Provansal — L’école du Théâtre national de Strasbourg », par Adrien Thibault — « Les écoles du cirque », par Émilie Salamero — « Les formations de la mode », par Nicolas Divert. La leçon des choses : « L’éthique de la religion », par William Clifford, suivi de « Moralité, humanité et religion chez William Clifford » par Bruno Lenglet et Jean-François Rosecchi.
Réalisation : William Dodé